Caradent.net
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum des étudiants en médecine dentaire
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
 

 des ecrivains algeriens

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
nesma

nesma


Messages : 35
Localisation : algerie
Classe : 5ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 22/10/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptySam 12 Déc 2009 - 22:16

c vous connaissez des romans des ecrivains algeriens pour lire paske j veux vraiment lire des roman algeriens read
Revenir en haut Aller en bas
Scolastique

Scolastique


Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptyMer 30 Déc 2009 - 19:10

[i][b]Bonjour à tous:

On pourrait évoquer certains écrivains contemporains comme Assia Djebar ou Yassmina Khadra mais à mon humble avis , ils sont trop superficiels pour pouvoir représenter la Littérature Algérienne ( si elle existe encore!!!!) parceque d'un côté l'un est Trop Francophile au risque d'être Anti-Arabiste!!! et de l'autre côté: le second est trop naif pour pouvoir faire de la bonne Littérature ( Et la Bonne Littérature ne peut être que l'expréssion de la société dont elle est tributaire!!)

Néanmoins il existe un écrivain trop énigmatique ( pour moi du moins!) dont le Nom est Y.B.....Voilà.... Cherchez-le ( ce n'est pas disponible en Algérie) mais c'est trop beau!

Bonnechance Mademoiselle!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
fatryd

fatryd


Messages : 203
Localisation : .....ORAN...
Classe : 6ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 06/01/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptyVen 1 Jan 2010 - 16:12

J'ai lu une bonne partie des livres de Malika mokkadem ,j'aime son style mais je ne suis pas d'accord avec elle ,elle a la rage contre l'Algérie ,elle dit qu'en Algérie:"l'amour est interdit ".

Nina bouraoui : j'ai lu les mauvaises pensées, vers la fin je n'ai rien compris ,ce sont surement des pensées insensés.

Anwar Benmalak : j'ai lu le poumon étoilé ,sur ce livre il parle de la douleur ,j'ai aimé .Je suis entrain de lire son livre l'amour loup .

Amine Zaoui : j'ai lu le festin de mensonge ,j'avoue que j'ai pas pu le lâché,Une fois ,tu plonges ,tu ne veux plus remonter ,une envie de finir et de continuer . il est super .

Yasmina khadra , j'ai lu le dernier " Ce que le jour doit à la nuit " ,l'histoire ma réconforté , on peut aimer sans jamais vivre son amour .

J'ai un carnet sur lequel je note les livres que j'ai lu , j'ai e$écrit quelques citations ,les passages qui m'ont marqué , si j'aurai le temps ,je partagerai quelques note avec vous . La plupart des bouquins que j'ai lu son à des auteurs Algériens
Revenir en haut Aller en bas
Scolastique

Scolastique


Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptySam 2 Jan 2010 - 13:57

fatryd a écrit:
J'ai lu une bonne partie des livres de Malika mokkadem ,j'aime son style mais je ne suis pas d'accord avec elle ,elle a la rage contre l'Algérie ,elle dit qu'en Algérie:"l'amour est interdit ".

Nina bouraoui : j'ai lu les mauvaises pensées, vers la fin je n'ai rien compris ,ce sont surement des pensées insensés.

Anwar Benmalak : j'ai lu le poumon étoilé ,sur ce livre il parle de la douleur ,j'ai aimé .Je suis entrain de lire son livre l'amour loup .

Amine Zaoui : j'ai lu le festin de mensonge ,j'avoue que j'ai pas pu le lâché,Une fois ,tu plonges ,tu ne veux plus remonter ,une envie de finir et de continuer . il est super .

Yasmina khadra , j'ai lu le dernier " Ce que le jour doit à la nuit " ,l'histoire ma réconforté , on peut aimer sans jamais vivre son amour .

J'ai un carnet sur lequel je note les livres que j'ai lu , j'ai e$écrit quelques citations ,les passages qui m'ont marqué , si j'aurai le temps ,je partagerai quelques note avec vous . La plupart des bouquins que j'ai lu son à des auteurs Algériens


Très intéressant comme proposition, d’accord on va se faire le plaisir de s’offrir les uns et les autres quelques passages lus de différents Romans et, on va même les commenter si vous êtes d’accord, histoire de raffiner le Goût et nous faire profiter des livres que nous n’avons pas encore lu…


Merciii et à très Bientôt
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
dent

dent


Messages : 109
Localisation : world
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 09/12/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptySam 2 Jan 2010 - 15:53

bonjour: :g):

Merci pour tous ces efforts

merci merci
Revenir en haut Aller en bas
nesma

nesma


Messages : 35
Localisation : algerie
Classe : 5ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 22/10/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptyLun 8 Fév 2010 - 22:22

merci de votre proposition et de votre réponse
Revenir en haut Aller en bas
Scolastique

Scolastique


Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptyDim 21 Fév 2010 - 20:54

Re-salut!



Je vais commencer moi-même , cette soi- disant Randonnée Littéraire ( Et j’espère que c’en soit pas une de solitaire !!), une randonnée où l’on va certainement sentir un avant-goût d’une Liberté ‘Lecturesque’ jusque là introuvable,je commencerais par un livre assez problématique de par son thème ,le sujet qu’il traite, et de par son mysticisme ‘Barbaresque’….L’Algérie au tournant du millenium, La décennie noire, comment le meurtre au nom de Dieu a-t-il fait du meurtre le nouveau ‘ Dieu’ ?la guerre fait rage,elle détruit tout,Des généraux qui se déchirent,et un jeune homme, journaliste va se retrouver happé par cette machine infernale,et arrêté par le cabinet noir,et donc basculé de l’autre côté du miroir…

Un roman mêlant l’actualité l’autobiographie et le plus saisissant imaginaire, une chronique ésotérique de la secte médiévale et légendaire des « ASSASSINS »….



Y.B dans son roman « L’Explication », parution maison « JC Lattès »




Première Citation :

« Première Partie : Ez-zâhir ( l’apparent) :…….



-Qu’est ce que je risque ?
-Au pire la prison ,au mieux la mort.
-C’est quoi la mort ?
-C’est une prison à vie sans barreaux …. »




A vous de commenter, mes amis !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
fatryd

fatryd


Messages : 203
Localisation : .....ORAN...
Classe : 6ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 06/01/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptyVen 19 Mar 2010 - 14:06

-Qu’est ce que je risque ?
-Au pire la prison ,au mieux la mort.
-C’est quoi la mort ?
-C’est une prison à vie sans barreaux …. »


je me rappele que ce passage m'a arreté mais je me souviens pas dans kel contexte la dit

ce que j'ai compris , il veut dire qu'on cesse de cragner de souffrir ,de mettre fin à nos peur, notre vie n'est qu'une prison à la fin , on est prisonié de nos peur , de nos reves ,de nos envies
Revenir en haut Aller en bas
fatryd

fatryd


Messages : 203
Localisation : .....ORAN...
Classe : 6ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 06/01/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptyDim 21 Mar 2010 - 23:09

Du livre comme Un fleuve qui coule de Paulo Coehlo

Citation:

le catholique et le musulman :
au cours d'un déjeuner, je conversais avec un prêtre catholique et un jeune musulman.quand le garçon passait avec un plateau,tous se servaient sauf les musulmans,qui respectait le jeune annuel prescrit par le coran.
quand le déjeuner s'acheva,les convives sortirent et l'un d'eux ne manqua pas de lancer cette pique " vous voyez comme les musulmans sont fanatiques! heureusement que vous autres n'avez rien en commun avec eux."
" mais si, dit le prêtre. ce garçon s'efforce de servir dieu autant que mi.simplement nous suivons des lois différentes."
et on conclut: " il est malheureux que les gens ne voient que les différences qui les séparent.s'ils regardaient avec plus d'amour,ils discerneraient surtout ce qu'il y a de commun entre eux- et la moitié des problèmes du monde seraient résolus.
Revenir en haut Aller en bas
fatryd

fatryd


Messages : 203
Localisation : .....ORAN...
Classe : 6ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 06/01/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptyDim 21 Mar 2010 - 23:15

Vu que les MP ne passe pas voilà ma réponse :

Bonjour

J'aurai aimé si tu as laissé un petit commentaire,ça nous motivera de partager un peu plus ,parce que ce qui me motive à revenir à ce forum à chaque fois,ce sont bien les postes des autres ,afin de les lire et d'apprendre d'eux .

Au plaisir de te lire
Revenir en haut Aller en bas
lamia

lamia


Messages : 166
Localisation : algerie
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 22/03/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptyLun 22 Mar 2010 - 0:17

fatryd a écrit:

" il est malheureux que les gens ne voient que les différences qui les séparent.s'ils regardaient avec plus d'amour,ils discerneraient surtout ce qu'il y a de commun entre eux- et la moitié des problèmes du monde seraient résolus.


merci pour ce passage Fatryd, !!
Revenir en haut Aller en bas
Scolastique

Scolastique


Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptyLun 22 Mar 2010 - 23:58

fatryd a écrit:
Du livre comme Un fleuve qui coule de Paulo Coehlo

Citation:

le catholique et le musulman :
au cours d'un déjeuner, je conversais avec un prêtre catholique et un jeune musulman.quand le garçon passait avec un plateau,tous se servaient sauf les musulmans,qui respectait le jeune annuel prescrit par le coran.
quand le déjeuner s'acheva,les convives sortirent et l'un d'eux ne manqua pas de lancer cette pique " vous voyez comme les musulmans sont fanatiques! heureusement que vous autres n'avez rien en commun avec eux."
" mais si, dit le prêtre. ce garçon s'efforce de servir dieu autant que mi.simplement nous suivons des lois différentes."
et on conclut: " il est malheureux que les gens ne voient que les différences qui les séparent.s'ils regardaient avec plus d'amour,ils discerneraient surtout ce qu'il y a de commun entre eux- et la moitié des problèmes du monde seraient résolus.


Oh, Collègue, veuillez excuser ma maladresse, de toute façon je n’ai pas reçu vos messages privés et j’ignore pourquoi !!

Je vois que vous nous avez choisi ce passage de « Paolo Coelho » , admirable passage certes, j’avais beaucoup aimé son livre « Sur le Bord de la rivière Piedra… » belle histoire d’amour entre Pilar et Le Séminariste, enfin ça m’a beaucoup touché, j’ai souvent considéré Paolo comme étant un continuateur d’un certain Humanisme Chrétien professé au Moyen âge, ‘Erasme ‘ et ‘Thomas More’ en sont des figures marquantes, ou même ‘Dante Alighieri’( Et n’est ce pas ce dernier qui faisait l’éloge d’Ibnou- Rouchd dans sa Comédie ,chose qui était rare à cette époque, et qui valait en Europe chrétien un ricanement !!) une disposition philosophique certes croyante mais qui met avant tout et malgré tout les valeurs humaines au dessus de toutes les autres valeurs et même les valeurs religieuses, dans ce sens je dirais que Paolo excellait !! Ces livres sont pleins de thèmes religieux, mais au cours et au décours de votre lecture, vous vous rendez compte qu’il laïcisait ...Sije puis m’exprimer ainsi ces mêmes thèmes, il les rendait plus libéraux, plus communs mal gré la différence des dogmes ,et c’est ce qui a dû me plaire en lui, il transcende le sacré non pas pour le rendre futile ou pour s’en moquer mais pour le rendre plus commun, plus général qu’il ne l’était…Telle est mon expérience avec Paolo ,toujours est-il que chacun de nous conçoit l’écrivain à sa façon à tel point que lorsqu’on lit un livre -ce me semble-qu'on ne lit pas le livre en lui-même, mais on se lit soi-même , (lire sa propre personne à travers le livre)….Ainsi un bon livre à mon avis c'est celui qui permette de s'y trouver soi-même.... Voilà

De toute façon merci infiniment Collègue Fatryd , ce fut un plaisir de vous lire...

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
fatryd

fatryd


Messages : 203
Localisation : .....ORAN...
Classe : 6ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 06/01/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptyJeu 25 Mar 2010 - 15:16

Les hommes qui marchent de Malika mokkadem

Dans la journée, tout en gardant le troupeau, Mahmoud s’occupe de son enseignement,
l’ouvre à la poésie. Le soir, il lui dit des histoires et des contes. Il lui dit souvent:
- Tu sais, conter c’est échapper à l’instant. C’est refuser de n’être jamais qu’une
borne de sa course. Conter, c’est le saisir en plein, ce temps. C’est le déplier en
éventail de mots. Tu t’en éventes et le railles. Puis, tu le replies, fermé dans le noeud
de ta narration. Jeté ce temps choisi ! Tu respires un bon coup. Tu souris à la feuille
ou à l’auditoire. Tu en cueilles un autre et tu recommences à l’effeuiller. Ainsi, tu
inverses les rôles, en jalonnant le temps de pensées, tu en fais ton objet. »
Revenir en haut Aller en bas
Scolastique

Scolastique


Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptySam 27 Mar 2010 - 12:31

fatryd a écrit:
Les hommes qui marchent de Malika mokkadem

Dans la journée, tout en gardant le troupeau, Mahmoud s’occupe de son enseignement,
l’ouvre à la poésie. Le soir, il lui dit des histoires et des contes. Il lui dit souvent:
- Tu sais, conter c’est échapper à l’instant. C’est refuser de n’être jamais qu’une
borne de sa course. Conter, c’est le saisir en plein, ce temps. C’est le déplier en
éventail de mots. Tu t’en éventes et le railles. Puis, tu le replies, fermé dans le noeud
de ta narration. Jeté ce temps choisi ! Tu respires un bon coup. Tu souris à la feuille
ou à l’auditoire. Tu en cueilles un autre et tu recommences à l’effeuiller. Ainsi, tu
inverses les rôles, en jalonnant le temps de pensées, tu en fais ton objet. »



Quelle coïncidence collègue ! Il se trouve que je m’appelle moi-même Mahmoud ! Heu je ne connais pas l’écrivaine !Est-elle Algérienne ?De toute façon il parait qu’elle écrit si bien, à première vue je l’aurais assimilée à ‘Hervé Bazin’…..Mais ! Vous savez, je me mettais à m’interroger sur la ‘Littérature’,et loin Du ‘Mimesis’ de Platon,du ‘Poiêsis’ grec cet acte de création et d’imitation, je me suis dit que la Littérature est avant tout :« Une machine (Intellectuelle biensûr!) à produire des effets,des effets qui seront encore plus fort lorsqu’il y’a un écart entre l’écrivain et le lecteur, je dirais même que plus il y’a de la ‘non –coïncidence’ , plus il y’a d’effets et plus la Littérature est bonne ! » C’est fortement concevable comme définition non ?Je contredis certainement ce que je disais dans le post précédent , mais qu’y puis-je , j’avoue être tenté par les deux points de vues assez divergents !!!Mmmmm, néanmoins il paraît que ma deuxième conception est assez séduisante ( Pour moi surtout !Car elle promet trop !!) …Je me rappelle d’une expression que l’on doit si je ne me trompe pas à ‘Paul Valéry’ qui définissait la Littérature par : « ..Une personne imprévue lisante une lettre à elle non- destinée et dont les êtres sont inconnus , change cette lettre en littérature !» Sacrée formule me dis-je, tout à fait épatante, Valéry donc prône la non- coïncidence entre l’écrivain et le lecteur comme je l’avais dis ……contrairement à Albert Camus dont la conception littéraire était dans le contre sens de Valéry ,il va même jusqu’à dire que le mauvais écrivain est celui qui écrit selon un contexte intérieur complètement méconnu au lecteur !!!

Mais de quoi je parle là !!! Revenons plutôt à votre citation, que je trouve magnifique…L’écrivain parle du temps ,qui depuis Aristote jusqu’ avant Einstein était une entité indomptable,et même insaisissable, ce temps que les grecs divinisaient en la personne de Chronos, ce temps nous dit l’écrivaine est malléable par l’art de conter et de réciter, écrire donc est vivre deux fois, ou même plusieurs fois,ou encore à chaque fois que l’on lit que l’on conte ou que l’on écrit, seulement voilà la vie est plus belle ,et plus prodigieuse dans l’expression littéraire qu’elle ne l’est en réalité, parce que n’est ce pas encore : écrire, conter ou même lire c’est donner une forme à son destin, une forme qui n’est certainement pas immuable ou fataliste, mais une forme conforme à nos désirs tout à fait indépendante du temps, ce même temps dont on est prisonnier dans la vie réelle, s’avère mou et sans métal sous l’emprise de la plume de l’écrivain !!

Magnifique !! Merci encore une fois collègue !


Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
fatryd

fatryd


Messages : 203
Localisation : .....ORAN...
Classe : 6ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 06/01/2009

des ecrivains algeriens Empty
MessageSujet: Re: des ecrivains algeriens   des ecrivains algeriens EmptyDim 25 Avr 2010 - 0:37

Aujourd'hui ,j'ai lu un livre super , un petit enfant atteint de leucémie qui écrit au dieu : avant sa mort ,il laisse cette phrase sur sa table de chevet " seul dieu a le droit de me réveiller"
Revenir en haut Aller en bas
 
des ecrivains algeriens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blanchiment des dents (barre a sourrir) discussion destinée aux algeriens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caradent.net :: Cultures et littératures-
Sauter vers: